comment faire suspension plantes macrame

Comment faire une suspension pour plantes en macramé ?

Vous souhaitez suspendre vos pots de fleur en hauteur ? Vous avez envie de végétaliser votre intérieur en adoptant la tendance des suspensions en macramé ? Vous voudriez en réaliser une par vous-même ? 

Je vais vous aider. 

En tant que fleuriste et passionnée de déco, j’ai adoré le retour à la mode du macramé ces dernières années. Cette technique toute simple et aux nombreuses variantes offre des possibilités déco infinies

Aujourd’hui, je vous fais découvrir comment créer votre suspension en macramé, et je partage avec vous mon savoir-faire de fleuriste pour trouver la plante idéale à y placer pour créer une superbe déco DIY dans votre chambre, votre salon ou même votre salle de bain ! 

Très tendances, les suspensions pour plantes en macramé ne demandent que très peu de matériel : de la ficelle, des ciseaux, et un mètre sont indispensables. Vous pouvez débuter à partir d’une branche de bois ou d’un anneau, voire d’une boucle créée avec la ficelle. Accrochez votre ficelle (au moins quatre brins) sur votre support à l’aide d’un nœud, en prenant soin de laisser plusieurs mètres de longueur. Ensuite, tressez en réalisant des nœuds entre les brins de ficelle. Une fois votre création terminée, vous pouvez y placer des plantes retombantes telles que le Lierre, le Collier de perles ou encore un Pothos !

Vous souhaitez avoir plus de détails ? Continuez votre lecture pour découvrir : 

  • Ce qu’est une suspension en macramé, ses avantages et inconvénients
  • Une liste du matériel à prévoir pour réaliser votre déco
  • Une technique simple, en vidéo, accompagnée d’astuces de pro
  • Des variétés de plantes d’intérieur qui sont tout à fait adaptées pour vivre en suspension

Qu’est-ce qu’une suspension en macramé ? 

Même si elle est souvent associée à la déco des années 70, la technique utilisée pour créer des objets en macramé existe depuis des millénaires !

En effet, il s’agit de créer des objets décoratifs ou utilitaires avec une corde, que l’on noue, pour créer des motifs. 

suspension macramé plantes

Dans les lignes qui vont suivre, je vous résume les nombreux avantages et quelques petits inconvénients du macramé !

Une tendance déco qui revient au goût du jour

Le mot macramé trouve ses origines dans le terme arabe “Migramah”, qui signifie frange, et que l’on voit apparaître au Moyen-Orient au 13ᵉ siècle.

Cette technique de tissage a également été popularisée par les marins qui, pendant les longues traversées en mer, créaient des objets en macramé. 

Mais c’est les années 70 qui ont vraiment permis à cette technique de connaître le succès, notamment dans l’univers de la déco. On a ainsi vu arriver dans les maisons de nos parents et grand-parents des objets tels que des tissages muraux, des têtes de lit, des abats jours ou encore des suspensions pour les plantes vertes ! 

C’est cette tendance qui revient depuis quelques années sur le devant de la scène avec le développement de la tendance bohème-chic, accompagné d’une volonté de retourner vers des matériaux naturels et des techniques artisanales. 

Plein d’avantages … 

Le macramé présente ainsi de nombreux avantages, que je vais vous détailler. 

✅ C’est facile

Bien qu’il existe des nœuds complexes permettant aux créateurs expérimentés de réaliser une grande variété de motifs, les plus simples sont tout à fait accessibles pour les débutants !

✅ Ce n’est pas cher !

Les créations en macramé ne demandent que très peu de matériaux et d’outils ! C’est une tendance accessible à tous, même quand on a un petit budget. 

installation suspension macramé plantes vertes

✅ C’est écolo

Réalisées à partir de matériaux naturels et durables, les suspensions en macramé pourront être utilisées de nombreuses années. Si elles viennent à casser, vous pouvez les réparer facilement au lieu de les jeter. 

… Mais aussi quelques inconvénients !

Ayant des suspensions en macramé depuis quelques années, j’ai trouvé quelques inconvénients à l’usage, qui ne me gênent toutefois pas vraiment mais que je partage avec vous. 

❌ C’est un peu complexe à nettoyer.

Selon la corde que vous utiliserez, et surtout si vous utilisez une corde en coton blanche, il est parfois complexe de nettoyer un élément en macramé taché. En effet, certains nœuds, tissages ou cordes ont tendance à se déliter à la machine à laver. 

suspension macramé tissée

❌ Si les tissages sont trop complexes, il peut être un peu délicat de retirer les plantes installées dans la suspension pour les arroser ou les rempoter. Prenez soin de le faire sur une table ou un plan de travail ! 

Quel matériel prévoir ?

Comme je l’ai déjà précisé, le macramé ne demande que très peu de matériel. Voici une petite liste de ce qu’il faut prévoir : 

  • De la corde, en grande quantité (au moins 50 mètres, pour être tranquille). Elle peut être en coton, en sisal, ou d’une autre matière. Niveau coloris, vous pouvez tout à fait vous permettre de changer un peu du blanc écru classique en choisissant une ou plusieurs autres couleurs qui vous inspirent. 
  • Des ciseaux
  • Un mètre 
  • Des supports en bois de récup, en bois flotté… pour ajouter une touche végétale à votre suspension et la stabiliser.

matériel diy suspension macramé

Comment fabriquer une telle suspension ? 

Il est temps de passer à l’action ! Pour réaliser une suspension en macramé, le plus simple est de vous inspirer d’une vidéo, qui vous permettra de visualiser facilement les techniques de tissage. 

J’en ai sélectionné deux pour vous :

➡️ Cette première vidéo convient aux débutants qui souhaitent réaliser une suspension facilement et rapidement, à l’aide de nœuds simples. 

➡️ Ce second DIY, un peu plus complexe, mais tout à fait réalisable, vous permettra de créer une suspension plus élégante, sur laquelle vous pourrez facilement ajouter des perles en bois, du bois flotté…  

Bien que les vidéos aident beaucoup pour comprendre comment faire les nœuds, je vous détaille les méthodes de tressage dans les lignes qui vont suivre, afin que vous puissiez également vous baser sur ces conseils pour réaliser vos créations !

Comment débuter ? Le nœud de départ

Ce nœud s’utilise pour fixer la corde à un éventuel support en bois : prenez une longueur de fil, que vous pliez en deux au niveau de la moitié. Faites passer la boucle sous la branche de bois, au niveau de l’endroit où vous souhaitez la fixer. 

Ensuite, mettez les deux brins de l’autre extrémité dans la boucle et tirez. 

suspension plantes tuto

👉 Pour pouvoir faire un tissage, il vous faut au moins deux nœuds de ce type. Cela vous permettra de réaliser le nœud qui va suivre. 

La technique du nœud plat

Lorsque vos nœuds de départ sont terminés, vous avez donc 4 fils, qu’il va falloir organiser ainsi : 

  • Les deux du milieu sont le squelette du tissage. Ils ne bougeront pas et doivent rester au milieu,
  • ceux de gauche et de droite vont être utilisés pour tresser.

Pour commencer votre nœud, faites passer le fil de gauche sous les deux brins du milieu, sans le tirer jusqu’au bout. La forme obtenue doit être celle du chiffre “4”.

tissage suspension macramé plantes

Ensuite, prenez le fil de droite, que vous allez passer sur les brins du milieu puis dans la boucle formée avec le fil de gauche.

Pour finir le nœud, tirez doucement. 

Continuez ainsi en alternant gauche et droite à chaque fois pour commencer ! 

👉 Si vous décidez de ne pas alterner le fil choisi pour commencer, en prenant toujours le même (gauche ou droite), vous obtiendrez un beau tissage torsadé !

Comment la fixer ? 

Il existe plusieurs solutions pour fixer votre suspension : 

  • Soit vous utilisez une branche en bois comme indiqué juste au-dessus, que vous pouvez faire tenir en équilibre ou accrocher à l’aide d’une corde à un clou
  • Soit vous accrochez directement votre suspension sur un clou ou un crochet
  • Vous pouvez également débuter votre suspension sur un anneau en bois (type anneau à rideau) sur lequel vous créerez directement vos nœuds de départ. Cela vous permet un résultat à la fois solide et esthétique. De plus, cela rend la suspension facile à déplacer ! 

finitions suspension macramé plantes

Quelles variétés de plantes mettre en suspension ? 

Pour terminer, voici quelques plantes d’intérieur ou de véranda qui se plairont tout particulièrement en suspension, classées selon l’exposition qui leur conviendra le mieux : 

  • Lumineuse :  Chaine des cœurs (Ceropegia), Collier de perles (Senecio), Aeschynanthus, Columnea, … 
  • Mi-ombre : Pothos, Misère, Asparagus, Chlorophytum… 
  • Peu lumineuse : Lierre, Rhoicissus, …  

plantes retombantes pothos misere ceropegia

Tradescantia (Misère) / Pothos / Ceropegia (Chaine-des-coeurs)

Il s’agit de plantes pour la plupart retombantes, qui créeront un superbe effet déco avec une suspension en macramé. Vous pouvez également y mettre des plantes non retombantes, en prenant soin de choisir un joli pot, car celui-ci sera bien visible. 

👉 Attention aux plantes grasses, fragiles, qui peuvent être facilement cassées en manipulant la suspension pour l’arrosage ou le rempotage. 

Vous voilà désormais prêt(e) à végétaliser votre intérieur avec de superbes suspensions en macramé que vous aurez réalisées vous-même !

Envie d’ajouter une note fleurie dans votre déco d’intérieur ?

Je vous donne rendez-vous sur notre boutique en ligne spécialisée, sur laquelle nous vous proposons une grande variété d’articles de déco et d’idées cadeau fleuries (roses éternelles, couronnes et murs de fleurs, ours en rose…)! 🌺

découvrez nos murs fleuris

Découvrez nos Articles Fleuris
Cadeaux, Accessoires & Décoration de mariage

Rose éternelle Couronne fleuris Ours en rose Mur de fleurs
Rose éternelle Couronne fleuris Ours en rose Mur de fleurs

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.